Le potentiel caché de l’anonymisation profonde des données