Augmentation de la surface d’attaque par la présence de secrets dans le code source